Agenda

Janvier 2018

L M M J V S D
1 234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    
Jour avec évènement(s)
Jour férié
Galeries Photo
Article du Jour
Il n'y a pas encore d'article du jour.
Lettre d'information

Recevez par mail les nouveautés du site.

Faire un don
Vous aimez le site et désirez le soutenir financièrement.

Explications

(181 mots dans ce texte ) -  lu : 15114 Fois


Eclosion

   

A l'éclosion les jeunes ont les yeux fermés (ils s'ouvrent au bout de quelques jours). Etant donné que la femelle les nourrit généralement dans l'obscurité, c"est le sens tactile qui importe au moment des repas, la vue n'ayant guère d'importance alors. La femelle déchiquette la proie apportée par le mâle, prend un morceau dans son bec, le met en contact avec les commissures d'un petit qui, aussitôt, écarte ses mandibules et l'avale. Cette opération est répétée autant de fois qu'il y a des jeunes.

Au duvet qui recouvrait ceux-ci à l'éclosion (premier duvet, dit néoptile) succède, après une ou deux semaines, un plumage intermédiaire (dit mésoptile) formé de plumes à structure semi-duveteuse dont l'extrémité porte encore le duvet néoptile. Seules les jeunes chouettes effraies revêtent deux plumages successifs de véritable duvet.
Chez elles aussi des vestiges de duvet néoptile subsistent un certain temps à l'extrémité des plumes de la première livrée juvénile.

  


Retour à l'index des rubriques

***Retour à la sous-rubrique :