Agenda

Janvier 2018

L M M J V S D
1 234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    
Jour avec évènement(s)
Jour férié
Galeries Photo
Article du Jour
Il n'y a pas encore d'article du jour.
Lettre d'information

Recevez par mail les nouveautés du site.

Faire un don
Vous aimez le site et désirez le soutenir financièrement.

Rechercher dans Hiboux

: Croyances : L’USS, les hiboux et les décès successifs

Plus une année ne passe sans que l’on enregistre de cas de mort après l’apparition de hiboux au sein de l’Université de sciences de santé (USS.

Le 12 janvier dernier, au cours d’une soutenance de thèse, Madeleine Okoumé Nkoumou s’est brusquement effondrée, avant de rendre l’âme. La cinquantaine révolue, l’infectiologue ne présentait pourtant aucun signe extérieur de maladie. Certains de ses collègues affirment avoir échangé avec elle quelques instants avant. Que s’est-il réellement passé pour que cette enseignante passe de vie à trépas? Ce décès alimente toutes les supputations. Surtout que l’année dernière, une technicienne de surface avait trouvé un hibou dans une salle hermétiquement fermée. Or, cet oiseau, objet de fantasmes divers, est considéré comme maléfique.

Aux dires de certains, les apparitions de hiboux sont suivies de décès ou d’affectations étranges. Au mois de mai 2014, un enseignant et un étudiant sont décédés après l’apparition d’un hibou. Récemment, un hibou a été brulé vif sur ordre de la doyenne. Nombreux pensent aujourd’hui que l’Université de sciences de santé est hantée par des esprits qui sèment la mort.

Lire l'article complet ici.

Publié le : Lundi 18 janvier 2016 @ 20:30:18