Agenda

Février 2018

L M M J V S D
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728    
Jour avec évènement(s)
Jour férié
Galeries Photo
Article du Jour
L'article le plus consulté aujourd'hui est :

Qui veut héberger des chouettes dans son jardin ?
Lettre d'information

Recevez par mail les nouveautés du site.

Faire un don
Vous aimez le site et désirez le soutenir financièrement.

: La triste histoire de Chou

Il était une fois, dans la région béarnaise, une famille de Chouette effraies. Les parents nichent dans le jardin de la maison située... au fin fond de la campagne : les propriétaires de cette maison les observent chaque année et sont ravis de leur présence.

"Chou", un poussin de la famille, est malheureusement tombé du nid. Rien de grave, tout va bien. Mais avec sa bouille d'ange, la propriétaire a craqué et veut l'aider.

Croyant bien faire, suite aux fabuleux conseils d'internet, elle décide de l'élever elle-même. " Cela ne semble pas bien compliqué : du steak haché, c'est facile à trouver ! "

Trois petites semaines passent.

Chou grandi a vue d’œil. Chouette, cela semble être bon signe ! La propriétaire décide alors de la replacer dans son grenier. "Ses parents viendront certainement la nourrir et une fois prête, elle prendra son envol".

Chou tente en effet un premier saut... Mais là, c'est le drame. Fracture à la patte ! La propriétaire appelle alors son vétérinaire, qui lui parle d'Hegalaldia. Hop, en attente pour le prochain transfert, direction le Pays Basque !

Et là, le verdict tombe.

La petite chouette n'a pas reçu la nourriture adéquate pour une bonne croissance : elle est carencée. Ses os sont fragiles comme du verre, c'est pour cette raison que la patte s'est cassée aussi facilement. Quant a sa seconde patte, elle est déformée. Une carence trop longue n'est pas rattrapable ... inutile de réparer cette fracture, elle en aura d'autres.

Chou est condamnée à vivre une vie remplie de souffrance et finira par se laisser mourir de faim. Nous avons alors prit la décision de l'endormir pour lui éviter cela.

Hélas, cette histoire n'est pas rare. Chaque année plusieurs individus vivent un enfer.

Une conclusion à en tirer ?

Internet est rempli d'informations qui sont trop souvent fausses. Lorsque vous trouvez un animal sauvage, appelez systématiquement un Centre de sauvegarde faune sauvage, ou un vétérinaire qui vous reconduira sur le Centre le plus proche. Ne tentez aucun soin/nourrissage avant : en voulant bien faire, nous faisons souvent plus de mal.

Soigneur faune sauvage est un métier, qui s'apprend avec des années d'expériences. Nous somme là pour ça émoticône wink

PS : Merci à la propriétaire qui nous a encouragé à diffuser les photos et l'histoire de Chou.

https://www.facebook.com/Hegalaldia64


https://www.facebook.com/Hegalaldia64


Publié le : Jeudi 01 octobre 2015 @ 16:09:53
Précédent |  Suivant